L’orientation

La disposition des pièces d’une construction est étudiée suivant l’orientation du soleil. Les pièces de vie (salon, cuisine, salle à manger) sont placées de préférence au sud pour gagner un maximum d’énergie naturelle, alors que les pièces techniques (cellier, garage, rangement) sont placées au nord. Si en hiver il est intéressant de gagner de l’énergie, il faut en été prévoir les surchauffes estivales et donc intégrer des pares-soleil sous forme de casquette ou débord de toiture.

L’isolation

S’il est intéressant de récupérer un maximum d’énergie solaire naturelle, cela implique une isolation du bâtiment plus importante. Pour atteindre une isolation optimale, il faut intégrer une épaisseur d’isolant importante dans toutes les parois qui ont un contact avec l’air extérieur. Si cela n’est pas compliqué techniquement dans les toitures et les sols, cela le devient dans les murs construits en «système traditionnel» (bloc béton). C’est pourquoi il est intéressant de mettre en avant un système poteau-poutre qui permet de rediriger les charges sur des endroits ponctuels du bâtiment et de libérer de grandes surfaces vides pour accueillir l’isolation.

Le système constructif

Ce système poteau-poutre permet l’intégration d’isolation moins performant énergétiquement (d’où le besoin d’une épaisseur plus importante) mais meilleur sur la perspirance du bâtiment (action de laisser passer la vapeur d’eau de l’extérieur à l’intérieur). Ce système est également meilleur sur la qualité environnementale (production de peu de CO2 en fabrication et recyclage possible et les matériaux n’ont pas de dégagement toxique).

 La ventilation

Contrairement à la maison passive, la maison bioclimatique ne prône pas l’étanchéité totale du bâtiment «maison thermo». Il est souvent préférable d’avoir une respiration naturelle du bâtiment par les murs (murs perspirants) ce qui diminue l’isolation générale du bâtiment, mais améliore la qualité de l’air ambiant sans avoir recours systématiquement à une ventilation mécanique.

Maison bioclimatique bois bardage

Bardage bois ecologie passif


L’architecture bioclimatique est donc une architecture qui prend en compte tous les éléments de la fabrication au recyclage pour améliorer le bien-être global de l’individu.

Ce qui est différent d’une maison passive qui ne prend en compte que le point énergétique en laissant de côté le bilan carbone (taux de CO2 dégagé par l’ensemble du bâtiment de la fabrication à sa fin de vie) et le bien-être personnel (utilisation de matériaux sains sans dégagement de vapeur toxique)